L’Art du mouvement

je penserais ce corps comme un lieu d’acte, de connaissance, de sagesse, d’amour et de mystère.

Établir une relation partenaire acteur dans laquelle le corps est le médiateur. Un voyage, une expérience délicate et sensible.

Faire des propositions de mouvements qui ne sont pas répertoriés. S’orienter vers une recherche dans la création spontanée, intuitive.

Visiter le domaine de l’image du mouvement, la conscience du corps à travers le geste.

Trouver sa propre identité à travers le mouvement, un espace vaste et intime ou l’on peut évoluer en toute liberté, se l’approprier.

Se laisser le champ pour se voir faire en même temps que l’on fait avec le moins d’intentions possible pour le moins de tensions.

Une absorption dans l’acte proche de celle de l’artisan qui sculpte, forge son fer, imposant le silence.

Créer une proposition éphémère, une architecture de l’espace qui s’efface au fur et à mesure comme un artisan sans objet, une conscience en action, comme un chantier continuellement en transformation. Ce qu’il contient est de l’ordre de l’éphémère.

Comme un livre ouvert à la page d’aujourd’hui où l’important se vit au jour le jour.

Aller sur le chemin constant de l’expérience de l’intuition, dans le sens de connaissance claire, immédiate. Le danseur invente sur l’instant.

Le corps s’adresse à l’espace, à l’autre, en contact, à fleur de peau avec un toucher subtil. Un Corps à corps pacifique pour créer une relation de mutuelle confiance……

Ma présence est là pour montrer une expérience plus qu’un savoir. Je suis une praticienne, je n’impose pas une définition, un style, je suis là pour vous proposer une pratique.

V.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *